Aller au contenu
×
×
  • Créer...

San Maradona

Membres MAO
  • Compteur de contenus

    2 396
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    101

Autres groupes

Supporters +

Membres du M.A.O.

Le Mouvement Azur et Or vise à rassembler et fédérer tous les amoureux de football et du Sporting Club Toulon.

VIP | Supporters +

Merci aux membres donateurs de ce groupe !
Pour vous remercier, vous avez plus de fonctionnalités, d'espace de stockage et les publicités ne s'affichent plus.

San Maradona a gagné pour la dernière fois le 30 octobre

San Maradona a eu le contenu le plus aimé !

1 abonné

À propos de San Maradona

  • Rang
    Entraîneur

Informations de Profil

  • Genre
    Non spécifié

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. La dessus, je te rejoins complètement. Il a voulu se payer une exposition supplémentaire a moindre frais, en nous pissant dessus, considérant que nous étions sacrifiable sur l'autel du buzz médiatique. Ça permettait aussi de faire de l'œil aux supporters de l'XX en général, tranquille. En plus je suis sûr qu'il pense vraiment ce qu'il dit, et que c'est lui qui "decide" a Toulon ce qui est acceptable ou pas. Bref, je pense que ça a été tout benef pour lui et que c'est la plus grande humiliation dans l'Histoire du Sporting a ce jour , qui l'a définitivement relégué au rang de club de quartier. Humimiation scellée par une poignée de mains immortalisée devant la pelouse de BR par "'l'actionnaire majoritaire".
  2. Il est intervenu dans l'émission du 1er Décembre chez Moscato, pour parler de son livre où, effectivement il parle de ses reprises ratés de club de foot (dont le Sporting) et de sa volonté de continuer à s'accrocher pour reprendre l'XX. (Je vois qu'on en parle dans d'autres topics) En 2020 le mec a complètement flingué le travail de toute une vie, s'est discrédité et a réussi a se faire détester même par des gens qui l'admiraient. S'en serait presque fascinant si ça n'était pas aussi pathétique.
  3. De manière plus générale, je suis curieux de voir comment nous allons nous relever de cette terrible période. Sportivement, et economiquement. + les difficultés financières globales des clubs en général. Ca peut potentiellement ravager le football français. J'ai l'impression, peut-être fausse, que le Sporting est un peu mieux armé que les autres clubs amateurs financièrement pour s'en sortir. Du moins je l'espère.
  4. Je fais la comparaison avec Cannes, non pas pour le côté potentiel populaire, mais plus pour dire que là bas non plus, il n'y a plus rien, que tout les tournants ont été manqués, et qu'à part un messie venu de nul part, le chantier est tellement énorme par rapport au foot moderne que ça n'interesse personne (les mecs ne sont en général pas la pour enfiler des perles et attende un retour à moyen terme). Autre paramètre, pas determinant, mais à prendre en compte quand on considère une reprise du Sporting et le manque de candidat: les toulonnais les plus talentueux, les élites "civiles", sont très rapidement attirés vers les grandes métropoles : la dernière génération a été biberonnee à l'XX 93. Il y'a peu de toulonnais d'envergure nationale ayant le profil pour sortir le SCT de son marasme à l'heure actuelle. Pourquoi pas un ancien joueur ? Dans le futur, peut-être. Genre un Bafe Gomis ?Espérons. Mais la puissance de frappe financière et l'entregens du candidat devra être important pour faire le ménage :encore une fois, MB était le seul à avoir le profil. On est désespéré. Nous n'attirons donc pour l'instant que des entrepreneurs de faible a moyenne envergure, ça pourrait ne pas être un frien, mais malheureusement pour nous sans trop d'idée , qui espère améliorer leur réputation/ condition en faisant monter le Sporting et récolter les fruits du potentiel dont nous parlons -> MB est quand même devenu une personnalité extrêmement influente. Il en sera de même pour le mec qui remontera le Sporting, des portes s'ouvriront en grand....Bencivengo le savait parfaitement. Alors, avec quelle idées ? Un projet de formation, type "Auxerre du Sud" (trouvaille de Bencivengo d'ailleurs, il me semble) pourrait être un créneau possible pour le SCT. Encore faut-il un projet global. Enfin, je ne comprends pas l'intérêt de la manœuvre de Gilles Garelli : mettre 300 000 pour devenir directeur Marketing et essayer de ramener 200 000 de plus et rayonner sur l'agglomération. Pour moi, c'est juste être cantonné au commercial et bosser pour Joye, qui du coup garde un œil sur un potentiel "frondeur/repreneur" et continue sur la même politique sportive. Ça change quoi au final ? Garder ses amis proches et ses ennemis encore plus proche dit l'adage.
  5. En fait c'est une question d'instant T. A son meilleur en D1, le club pouvait être considéré comme "relativement" attractif simplement en tant que club de D1. Ensuite les incompétences et magouilles ce sont accumulés depuis 30 ans ! Et en 30 ans, tu rates tout les wagons du foot pro ; 1998-2000, les droits télé, la structuration vis a vis du foot moderne, la structuration de tes réseaux, de tes partenaires etc. Rendant le club, au final, inattractif complet. Et Cannes, même combat. C'est le cercle vicieux dont je te parlais. Et la tu as raison, il est inattractif depuis des decennies ans, donc il n'attire que des mecs de faibles envergure, qui pense capitaliser sur le potentiel (tres) latent du club. Mourad, sur le papier, cochait les cases pour briser ce cercle : un homme de réseaux, ayant ses entrées en mairie, compétent, ayant gagné. Toulonnais. Perso je croyais complètement au scenario: le mec a 60 ans, il veut se lancer dans un gros projet pour sa ville, l'age de raison quoi. Raté.
  6. Nous ne sommes simplement plus le Sporting Club de Toulon mais un jouet cassé et incompris de ses propriétaires.
  7. Avec ce genre de photo qui tourne sur les réseaux sociaux par exemple.
  8. Ben OK... Mais moi je te parle pas de ça, tu voulais des explications du marasme, je te donne la logique et le mecanisme. Après le comportement de "l'homme providentiel", évidemment qu'il est moisi et inacceptable. Tu rebondis encore une fois sur le fait qu'on est pas une ville de foot...Ok moi je t'ai jamais contredit là-dessus.
  9. Ah, bizarre... je viens de cliquer dessus et il s'est affiché chez moi 🤔
  10. Je ne comprends pas ton raisonnement : Telle merde parce que incompétents / magouilles-> cercle vicieux. Cercle vicieux -> besoin d'un homme providentiel = Boudjellal, toulonnais et qui a déjà joué ce rôle avec le RCT (sur le papier) Pas d'homme providentiel (Enfin , enfilé par celui qui devait tenir ce role) -> Poursuite du cercle vicieux donc on existe comme on peut = D'autres couleurs sont plus glorieuses donc on essaye d'en faire les notres (ce qui n'est que l'aboutissement d'un travail de fond effectué en amont, puisque en plus tu n'as aucune vision sur l'entretien de ta culture propre. D'ailleurs, ça arrange peut-être même de l'eradiquer...) Je veux dire, c'est logique non ?
  11. Plus c'est gros, plus ça passe au Sporting. Dire que Ferreri était sois-disant extrêmement touché par la situation similaire qu'il avait provoqué il y'a un an en exultant avec une echarpe blanche et bleue.... Vraiment, ils sont sans limites. Tout est fait pour déconnecter le club de sa base de supporters. Il faut vraiment ouvrir les yeux sur la médiocrité du club. En ce sens, désolé, on a jamais fait pire. Gilles Garelli, rien contre lui ou son amour du Sporting. Mais de loin, il n'y avait pas mieux à faire que filer 300 000 euros (sur 500 000 a "aller chercher") pour devenir chef régisseur marketing/ publicitaire du club et rayonner sur l'agglomération ? Il n'y avait pas moyen de coupler cet argent investi avec un projet monté et tourner avec et vers les supporters ? Ce n'était pas le temps des "grandes decisions" pour dire non à la politique du club de la part des sponsors ? Franchement, bien joué la Joye Family. Bravo. Une Master Class avec Boudjellal, contestation étouffée entre huis clos et COVID, et encore un coup bien ficelé avec Gilles Garelli. Toujours plus loin. Toujours. Au passage excellent article du toulonnais Adrien Verecchia, comme d'habitude. https://lagrinta.fr/lactionnariat-populaire-oublie-du-football-francais&7245/
  12. Je ne suis absolument pas de ton avis. "Le Sporting n'attire pas, tout le monde s'en branle" ce n'est pas la cause, mais la conséquence : - D'un club non structuré depuis 20 ans, - D'un club dont on a laissé péricliter l'identité, (un club, ça se construit, une identité ça s'entretient et ça se developpe) - Qui s'est éloigné de sa base de supporters (Matraquage dans les tribunes, censure sur les réseaux) - D'un club vérolé de l'intérieur, qui n'est au final qu'un chantier immense. (Cf Rapport Nouzaret, celui-ci est parti en courant du club) - D'un club qui a raté le tournant 1998-2000 a tous les niveaux. La mairie a toujours filé du fric. Seulement on est en bout de chaine d'un terrible cercle vicieux. L'implication de Falco cet été n'est pas le signe d'un "je m'en branle" pour moi. Seulement Ils ont des compte a rendre aux contribuables ces mecs-là. A un moment donné, ils ont pas envie de s'emmerder avec des incompétents antipathiques, et le contribuable, il en a marre de raquer pour des magouilles qui mènent à des relégation administratives. Les relations avec Joye sont tendues depuis le debut de son mandat avec la mairie. Un beau projet, une relation sereine avec la mairie, avec les supporters de "belles valeurs", une structure... bref un truc solide, pour démarrer un cercle vertueux, et il y aura du monde qui se bousculera de nouveau au portillon. Nous ne serons jamais un Lens ou un Saint-Etienne. Mais un bon petit club (Guingamp, Bastia, Auxerre...), c'est à notre portée. Encore faut-il avoir des gens competents, passionnés avec une vision a tous les niveaux. Capable d'amorcer une pompe de plus en plus rouillée. Forza le Las ! PS : la photo qui fuite en ce moment sur les réseaux sociaux avec deux personnes dont on ne voit pas les visages, avec des sweat du Sporting se tenant par les épaules et montrant du doigt une replique de la coupe de la Ligue des Champions vient parfaitement illustrer mon propos sur le respect/ la construction/ l'entretien d'une identité.
  13. SOS Mourad, je ne t'ai jamais contredit là dessus. Mais dire que ça explique en grande partie que nous n'arrivions pas à avoir une equipe correcte de L2, je ne suis pas de cette opinion.
  14. Quand je dis incompétents "au mieux" -> le "au mieux" cache tout le crapuleux reste. Je suis personnellement entouré de Toulonnais - de toutes générations qui on toujours mis de leur poche, qui aime Toulon, que l'on a fait cocus comme jamais, et qui en ont marre, qui ne se désespèrent meme plus : pire leur foi a été anéantie. Cocus par le Sporting et son record de relégation administratives, tout en ratant le tournant 98, c'est très juste. Cocus par le HTV desintegré en plein vol. Cocus un temps par le RCT qui se traînait au fin fond de la Pro D2 avec 1500 personnes en tribune, et au sujet duquel on avait aussi les mêmes discours à ce moment-là : c'était simplement inadmissible que le club en soit a ce niveau pour une ville comme Toulon dans un Mayol badigeonne de merde de pigeons. -> On voit maintenant que le potentiel du club n'était PAS exagéré. Pour le Sporting, la tranche des mecs d'une 50-60 aine d'années par exemple m'impressionne le plus par leur renoncement, ceux qui étaient ados ou jeunes adultes dans les années 80, qui vibrent pour Toulon depuis leur enfance et qui on vibre pour le Sporting et qui maintenant m'en parle avec désintérêt, déception et presque degout. Ceux qui étaient en tribunes et qui maintenant ne demandaient qu'a regarder dans leur canapé un match de L2 avec un équipe avec un temps soit peu de grinta. Le discours c'est : avec le Sporting, ça ne sert a rien d'y croire. Je ne les comprenais pas il y a encore 5 ans. Maintenant je me fais vieux, moi aussi et je commence a ressentir la même chose. C'est mecs la sont certainement des mastres, selon une définition rigoureusement établie. J'ai toujours personnellement connu le SCT avec une mauvaise réputation, dans la ville, sur le "terrain". Quand je jouais jeune au foot dans les années 90-2000, c'était : le Sporting, c'est un club de merde, il faut absolument les taper. A contrario, le Racing avait bonne réputation, même ce terreau là on a pas su l'exploiter. La compétence football, c'est pas notre truc. Trop c'est trop, arrêtons les excuses folkloriques. Il y du potentiel a Toulon. Du pognon. Un soutien. Une agglo. Un public. Incompetence (au mieux) a faire fructifier ce capital depuis 20 ans. C'est tout. Nous sommes le Las, pour reprendre une expression de Phil dans un autre post.
  15. Le club est et a été tout simplement aux mains d'incompétents (au mieux). Point barre. Combien d'argent public et privé literalement englouti dans le club depuis des décennies ? Pour se retrouver en 2021 à jouer Miraculeusement la montée en 3e division après X encadrement de masse salariale successive. Dire que Toulon n'est pas une ville de foot et que c'est une ville de rugby, c'est certainement vrai et on peut en discuter, mais dire que ça explique "beaucoup de choses" c'est du folklore. Incompétence. Point barre.